YERE DO YEKO BA YE: MOKOYA DAMINE DO;
BE TII YERE DO  WA BE TI MOKOYE.

(Se connaître est une chose primordiale. C'est le commencement de la personalité. Car tout le monde ne se connaît pas soi-même et tout le monde n'est pas une personne - Dogon)

EST HOMME, disait mon Père, CELUI QUI CREE, ET SEULS CEUX QUI COOPERENT SONT SES FRERES. (St-Exupéry). 

YERE DO YEKO BA YE: MOKOYA DAMINE DO;
BE TII YERE DO  WA BE TI MOKOYE. (Bambara)

MAN, my Father used to say, IS FIRST HE WHO CREATES,  AND ONLY THOSE MEN ARE BROTHERS WHO COOPERATE. (St Exupery)

Imhotep 


Yoruba Compound 


Le Corbusier 


Picasso 


Haptshepsut 


Africa1956 


Africa2000 

Cheikh Anta Diop 

Allez KmtSpace!

Km't en appelle aux Créateurs Africains du monde entier et leur fournit une plate-forme d'expression globale.
Km't encense les Créateurs et Producteurs de la pensée - les Africanistes - qui ont contribué à préserver et à répandre
"les oeuvres ayant le plus de pouvoir et de puissance que l'imagination humaine a produites". (Picasso)
 

"L'imagination est plus importante que la connaissance." (Einstein)

Apprendre des Sculptures "transparentes" africaines - de l'architecture traitée comme art et vice-versa - à la manière dont l'avant-garde moderne s'en est servie pour propulser la réalité moderne jusqu'aux sommets de l'hyper-réalité de l'âge de l'information, et finalement comprendre la nouvelle frontière où art et science fusionnent.

Redéfinir l'esthétique africaine reviendra, à coup sûr, à assimiler puis intégrer l'esthétique tout court,
c'est-à-dire, refaire le parcours à partir de la genèse africaine des concepts modernes jusqu'à leur aboutissement final. Puis détourner ces concepts internalisés à nos fins propres. Par ailleurs, apprendre des grands maîtres modernes est la voie obligée pour comprendre comment notre cerveau doit fonctionner pour être à même de transformer la nouvelle réalité.
Scanner les chefs-oeuvres de l'avant-garde pour en comprendre la grammaire et le vocabulaire constituera notre méditation esthétique: Picasso, Le Corbusier, Malevich, van Doesburg, Chernikhov...

Un autre paradigme de notre renaissance exige la réevaluation de tous les manuscripts et autres découvertes archéologiques sur notre passé pour bâtir notre futur historique sur la planète terre. Il nous incombe de réecrire l'authentique histoire de l'art et de l'architecture en ce qui nous concerne. Et partant, libérer les signes de l'arbitraire et de l'absurde. Et l'on ne tardera pas à s'apercevoir qu'on aura repris notre place dans le rang de l'humanité pensante pour enfin redevenir ce qu'on a été - cette démarche est d'autant plus simplifiée qu'aujourd'hui il ne fait plus de doute qu'
une ceinture proto-négroide a enveloppé la planète, de l'Afrique Continentale à l'Océanie, en passant aussi bien par la voie des Indes que par celle de l'Amérique. Raison de plus pour globaliser l'Afrique!

C'est pour jeter les bases de ce pont entre le Monde et l'Afrique que Km't propose:

1.Une Galerie de chefs-d'œuvres d'Art/Architecture

2.Un Cadre d'Analyse Formelle de ces œuvres d'art et d'archi.
3.Une Grille d'Analyse Historique de ces œuvres d'art et d'archi.

4.Une Banque Africaine de l'Image comme facilitateur de design.
5.Une Librairie Digitale de Réference.

"Pour nous, le retour à L'Egypte dans tous les domaines est la condition nécessaire pour reconcilier les civilisations africaines avec l'histoire, pour pouvoir bâtir un corps de sciences humaines modernes, pour renover la culture africaine. Loin d'être une délectation sur le passé, un regard vers  L'Egypte antique est la meilleure façon de concevoir et bâtir notre futur culturel. L'Egypte jouera, dans la culture africaine repensée et rénovée, le même rôle que les antiquités greco-latines dans la culture occidentale." (Cheikh Anta Diop) 

WELCOME TO KM'TSPACE!
KmtSpace calls on Creators of African descent worldwide for what they have to say; but far more better it pretends to give them a space to speak out. 

KmtSpace pays a tribute to so many creators and producers of thought - we call africanists - who contribute to preserve and expand "works of what the human imagination has produced as most potent and most powerful." (Picasso). 

"IMAGINATION IS MORE IMPORTANT THAN KNOWLEDGE" (Einstein).

Learning from African "see-through" sculptures - from architecture as art and vice-versa - the same way the avant-garde of the modern movement did it in early 20th century, will enable us to enhance our creativity, to spouse the trends of the hyperreality of the information age, and finally to understand the new frontier where art and science merge.

This will be our way to redefine the concept of African Aesthetics in terms of Aesthetics in short and to trace the paradigms and syntagms of productions labelled as African.

By doing so, we outline the fundamentals of the true art history and architecture and bring new insights to art theory too.. 

Learning from the masters of the 20th century is another key step, a complementary way to exemplify the way our brain should work.

The scanning of masterpieces of early modern, late modern, new or post modern will also constitute our basic education: Picasso, Le Corbusier, Malevich, Chernikhov... 

Another paradigm of our renaissance requires a reevaluation of all of the manuscripts and  archeological discoveries about our past:

We need to rewrite our true history based on facts and rid of misconceptions.

Beyond misleading concepts, we need to oppose the space-time constraint to know who's who and who creates precedents with respect to what, now it is well-established that there was a protonegroid belt of mankind from Inland Africa to Oceania, through India and Americas, we really need to globalize Africa.

KmtSpace - PO Box 4345 - Atlanta, GA 30302-USA